Les internautes jugent le verdict de Karim Wade…Xème estime que Macky Sall a perdu face à Karim Wade

(Xibaaru retransmet in extenso)

Macky Sall a perdu face à Karim,
– devant le tribunal de Paris,
– devant la cour de la CEDEAO,
– devant la commission de l’ONU.
Macky ne gagne, si on peut l’appeler gagner que devant la justice sénégalaise qu’il coiffe et dont il choisit les juges. Et lorsqu’un homme n’obtient ce qu’il veut que sur la seule base d’il est président de la république, il a la force du pouvoir, cela s’appelle dictature.
Dans ce procès, la manigance a écarté toute liaison avec un pays étranger ou avec un étranger. Tout élément de l’accusation, qui nécessitait la participation d’un pays étranger, a été écarté. Que ce soit DPW, les 99 milliards des comptes de Monaco, les 430 milliards dans les banques arabes, le compte de Singapour, Agboba, etc. Macky a fait écarter tout ce qui pouvait impliquer un pays étranger ou son ressortissant. Il n’est resté pour la condamnation par intime conviction sur des éléments d’accusation strictement sénégalais.
Par conséquent ce fut un procès dans le champ où s’applique la dictature de Macky, dans un champ où toute personne qui aurait refusé de collaborer dans le sens où il le veut serait obligé de s’exiler comme Vieux Aidara.
C’est ce qui explique un procès où le juge promet, au début, que les témoins vont apporter les preuves, et qu’après la fin l’avocat annonce qu’ils gardent les preuves par devers eux, et que le juge finisse par condamner selon son intime conviction.
Lorsque la justice de Macky aura fini son travail, la justice du Sénégal aura perdu son âme.
xème