Les folies de Gouy Gui…Il veut faire jurer un musulman sur la BIBLE

Vraiment il est atypique et ne cessera jamais d’étonner. Lui, c’est le lutteur Gouy Gui. En effet, convoqué, samedi dernier, devant la Commission de discipline du Comité national de gestion de lutte (Cng), suite à des propos qu’il a tenus à l’encontre de Sitor Ndour, arbitre de son combat du 24 janvier dernier contre Ama Baldé où il avait été mis ko, le lutteur de Guédiawaye s’est encore illustré. Le pensionnaire de l’écurie Mor Fadam a, en effet, débarqué au Cng avec entre les mains un exemplaire du Coran et de la Bible. Renseignement pris, nos capteurs ont appris que Gouy Gui voulait jurer sur le saint Coran et faire jurer l’arbitre Sitor Ndour sur la Bible pour savoir qui des deux a dit la vérité.
Car le lutteur affirme que l’arbitre ne lui a pas demandé s’il était prêt à lutter avant de donner le coup d’envoi du combat. Sauf qu’en se pointant au Cng avec le Coran et la Bible, Gouy Gui a fait une erreur. Il n’y avait, en effet, pas besoin d’amener la Bible. Car, contrairement à ce que croyait Gouy Gui en amenant une Bible, Sitor Ndour n’est pas Chrétien. Il est ce qu’il y a de plus musulman, comme le lutteur. Mieux, il est l’homonyme du Prophète Mouhammed (Psl). Et oui, Massaër Seck dit Gouy Gui, le vrai nom de ton pote arbitre Sérère, c’est Mouhamed Sitor Ndour. Comme quoi dans l’arène et avec nos braves lutteurs on aura tout vu. N’est-ce pas Dr Alioune Sarr ?