Les femmes pleurent au tribunal pour Thione Seck « Faramarène »

Thione Ballago Seck a drainé du monde hier au Palais de justice de Dakar où il était dans la cave en attente d’être entendu par le juge d’instruction, son dossier ayant été transmis au deuxième cabinet pour instruction. Une bonne frange des personnalités du showbiz ont fait le déplacement pour soutenir l’artiste. Les danseurs du groupe Ram Dam étaient sur place, de même que des personnalités politiques comme Serigne Mbacké Ndiaye. Une kyrielle d’anonymes, parents et fans de Thione ou de son fils, des badauds… la cour du tribunal a fait le plein. Et de l’émotion, il y en a eu hier. Mais aussi beaucoup de larmes. De vieilles dames qui n’en revenaient pas que celui qu’elles appellent affectueusement «le Faramarène » soit dans la cave du tribunal, ont versé de chaudes larmes. Mais s’il y a quelqu’un qui a véritablement craqué après avoir rendu visite à Thione Seck dans la cave du tribunal, c’est bien Malick Diabou Seck. «Que le monde va vite. En une fraction de seconde, la vie peut basculer. Thione qui est un grand artiste, qui a tout fait dans la musique, se trouve aujourd’hui dans cette situation… Et Dieu Seul sait qu’il est un homme honnête, pétri de qualités…», se lamente l’artiste avant de verser de chaudes larmes. Et d’ajouter : «Vraiment, il ne mérite pas ça». D’ailleurs dit-il, «cette forte mobilisation de tous les artistes, chanteurs, comédiens, prouve la dimension du chanteur».