Les dernières nouvelles concernant Mbayang Diop

Les nouvelles sont rassurantes pour sa famille et les personnes qui se sont mobilisées pour elle. Hier, jeudi 4 août, une délégation conduite par l’ambassadeur du Sénégal à Riad, en Arabie Saoudite, a rendu visite à la Sénégalaise Mbayang Diop incarcérée à la prison pour femme de Fayçaliyah à Dammam. Cette dernière, qui est accusée d’avoir tué l’épouse de son employeur, risque la décapitation.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères repris par L’Observateur ce vendredi et rendant compte de cette visite, la délégation, qui s’est entretenue avec les responsables de la prison, a pu constater que la domestique sénégalaise bénéficiait de bonnes conditions de détention.

Une bonne nouvelle pour Bara Gaye, maire de Yeumbeul où habite la famille de Mbayang Diop et à la pointe du combat pour sa libération. L’édile de ce quartier de la banlieue s’est entretenu avec l’ambassadeur du Sénégal en Arabie Saoudite. Il assure que le diplomate lui a confié que Mbayang Diop supporte sa détention, même si elle est « très affectée ».

Le frère de la mise en cause, Mamadou Diop, embraye : « Rien que de pouvoir parler wolof avec quelqu’un là où elle est, doit rassurer ma sœur. »

Les autorités sénégalaises, pour leur part, promettent d’envoyer « régulièrement une délégation consulaire dans cette prison pour s’enquérir de sa situation et sera en contact avec les autorités saoudiennes compétentes pour le suivi de son dossier ».

Chargée de défendre Mbayang Diop, Me Aminata Sonko, basée à Lyon, attend d’avoir son visa pour se rendre en Arabie Saoudite. Mais, renseigne L’Observateur, qui cite Bara Gaye, elle est en contact avec les autorités saoudiennes.