L’enquête avance. Un peu plus de trois mois après le retentissant braquage de Kim Kardashian à Paris, une quinzaine de personnes ont été interpellé ce lundi à l’aube.

Selon Europe 1, ces interpellations menées par les policiers de la Brigade de répression du banditisme, appuyés par BRI et par le Raid sont intervenues au Raincy (Seine-Saint-Denis), à Vincennes (Val-de-Marne) à Rouen (Seine-Maritime) ou encore à Grasse (Alpes-Maritimes). L’enquête en cours étant ouverte pour «vol avec arme en bande organisée, séquestration et association de malfaiteurs», la garde à vue de ces suspects peut potentiellement durer jusqu’à 96 heures.

Les enquêteurs disposaient de plusieurs indices pour confondre les auteurs de ce braquage retentissant à l’échelle mondiale au regard de la personnalité de la victime. Ils avaient notamment une trace ADN relevée sur place et d’autres traces retrouvées dans une rue voisine. Un des malfaiteurs qui avait pris la fuite à vélo avait fait tomber un bijou.

Un butin de plusieurs millions

La star avait été braquée dans un hébergement de grand luxe de la rue Tronchet (Paris 8e) dans la nuit du 2 au 3 octobre. Des hommes masqués et habillés en policiers avaient fait irruption dans sa chambre après avoir menacé le veilleur de nuit. Ils avaient ligoté la starlette et l’un d’eux avait une arme de poing. Ils avaient emporté des bijoux estimés à neuf millions d’euros.

Kim Kardashian semble faire son grand retour dans les médias. Dans le teaser de la prochaine saison de son émission de télé-réalité diffusé il y a quelques jours,  on y voit la star se confier en pleurs sur sa mésaventure.

 

Laisser un commentaire