Les avocats de l’Etat mentent pour conserver leurs honoraires juteux…Voici la preuve

Comment peut-on accuser quelqu’un de corrompu et lui soumettre en même temps la révison d’un dossier. Tout ce que disent les avocats de l’Etat sont des mensonges. Ils accusent Le béninois, Sétondji Roland Adjovi qui est le deuxième Vice-Président du Groupe de Travail et ils disent aussi ce qui suit : «Lors de cette réunion, le président et le Secrétaire du Groupe de travail étaient dans une position très inconfortables. Ils nous ont même dit qu’ils étaient gênés de cet avis qui a été rendu sur ce dossier avant de nous promettre qu’ils vont réexaminer le dossier dans les tout prochains jours»…
Donc pour ces avocats, les mêmes personnes qui avaient émis un avis en avril dernier sont gênées d’avoir pris une telle décision…Incroyable ! Le mensonge a atteint son paroxysme…C’est le summum, le nectar du mensonge…
Si c’était vrai ce qu’ils disent, les avocats-menteurs de l’Etat du Sénégal n’allaient jamais faire réexaminer le dossier par le même groupe…
Ce qui est invraisemblable, c’est que ces gens veulent nous faire croire que le groupe de travail va réexaminer le dossier pour être en leur faveur…Mais n’est-ce pas Me Moussa Félix Sow qui disait que «les Nations-unies n’ont jamais déclaré que la détention de Karim est arbitraire, ni réclamé sa libération»…Alors le groupe de travail va réexaminer quoi ?
Ces avocats prennent les Sénégalais pour des « CONS »
Penda Sow pour xibaaru.com

4 Comments

  1. Ils commencent à se perdre parce que le mensonge à trop durer.
    Ces « avocats » de l’Etat qui étaient tous dans la misère ont étaient choisis et bien sélectionnés car ils étaient dans le besoin mais les wolofs disent: »boula mar taha maane pautite » mais rien à faire, eux ils ont choisi de vendre leur âme au diable Macky.
    « Le mensonge a de courtes pattes » c’est là où se trouve la fausse note car ils ont choisi de mentir pour condamner et éliminer le fils d’un ancien PR et non moins le plus grand résistant dans temps modernes pour dire WADE. Dès lors le mensonge ne pouvait être court car il y a eu résistance et à chaque fois qu’ils pensaient en avoir fini, une autre brèche s’ouvrent et croyez-moi celle-là a seulement deux issus possibles:
    – Mackysard libère Karim et lui donne à genoux les clefs du Palais et rendra compte au peuple
    – Mackysard s’entête à le maintenir en prison et le Sénégal sera mis en quarantaine par les Nations-Unies en ce moment le peuple va se soulever et le mettre hors du Palais pour ensuite confier les clefs à Karim Meissa Wade.
    Quel amateur ce « prisident », oublier Dieu dans ses gestes est la plus grosse bêtise qu’un Etre Humain peut faire et ce « baadoolo » n’a pas un brin de foi. Malgré que Dieu l’ait mis à la tête de ce pays sans fatigue, il ne croit toujours pas en son existence.
    Croire en Dieu n’est pas seulement prier mais c’est tout un ensemble que nous devons démontrer dans nos actes et fait de tous les jours MAIS  » Qui ne remercie pas son semblable ne remerciera pas Dieu »..
    Hier, ce sont ces mêmes avocats qui légitimaient la décision de la Cour Suprême quand les avocats de Karim récusaient la présence de l’ancien DC de Mimi Touré pour dire qu’il y avait rien d’anormal qui nous reviennent pour décrier la même chose.
    C’est L’IVRESSE AU SOMMET DE L’ETAT.
    .

  2. Ils commencent à se perdre parce que le mensonge à trop durer.
    Ces « avocats » de l’Etat qui étaient tous dans la misère ont étaient choisis et bien sélectionnés car ils étaient dans le besoin mais les wolofs disent: »boula mar taha maane pautite » mais rien à faire, eux ils ont choisi de vendre leur âme au diable Macky.
    « Le mensonge a de courtes pattes » c’est là où se trouve la fausse note car ils ont choisi de mentir pour condamner et éliminer le fils d’un ancien PR et non moins le plus grand résistant des temps modernes pour dire WADE. Dès lors le mensonge ne pouvait être que de courte durée car il y a eu résistance et à chaque fois qu’ils pensaient en avoir fini, une autre brèche s’ouvrent et croyez-moi celle-là a seulement deux issus possibles: ou
    – Mackysard libère Karim et lui donne à genoux les clefs du Palais pour ensuite rendre compte au peuple
    ou
    – Mackysard s’entête à le maintenir en prison et le Sénégal sera mis en quarantaine par les Nations-Unies et en ce moment le peuple va se soulever et le mettre hors du Palais pour ensuite confier ses clefs à Karim Meissa Wade.
    Quel amateur ce « prisident », oublier Dieu dans ses gestes est la plus grosse bêtise qu’un Etre Humain peut commettre et ce « baadoolo » n’a pas un brin de foi. Malgré que Dieu l’ait mis à la tête de ce pays sans fatigue, il ne croit toujours pas en son existence.
    Croire en Dieu n’est pas seulement prier mais c’est tout un ensemble que nous devons démontrer dans nos actes et fait de tous les jours MAIS  » Qui ne remercie pas son semblable ne remerciera pas Dieu »..
    Hier, ce sont ces mêmes avocats qui légitimaient la décision de la Cour Suprême quand les avocats de Karim récusaient la présence de l’ancien DC de Mimi Touré pour dire qu’il y avait rien d’anormal, les mêmes nous reviennent pour décrier la même chose ( YALLA NOO HARAGNE !). Peut être le seul a avoir compris que la fête est fini c’est El Hadji Diouf « boo hamatoule foo dieume dagaye delou fagua diogé »
    C’est L’IVRESSE AU SOMMET DE L’ETAT.

  3. Le menteur ne mesure pas l’ampleur de sa tâche. Parce que pour chaque nouveau mensonge, il lui faut en fabriquer 100 pour soutenir le premier.

  4. Nos chefs religieux ont tous lâché WADE qui a pourtant beaucoup fait pour eux.
    Ils assistent les bras croisés à la mise a mort de WADE fils.
    Quand l’heure de la révolution sonnera je pense qu’il sera trop tard pour intervenir.
    Quand un nuage de catastrophe plane sur le pays tout le monde est interpellé sans exception.
    Dans tous les pays où il y a eu soulèvement populaire où guerre civile ça a commencé par cette dictature rampante.

Les commentaires sont fermés.