Le tweet provocateur de El Hadj Kassé

Le tweet du ministre chargé de la Communication du président de la République annonçant la fin de la grève des enseignants a failli jeter de l’huile sur le feu. Selon nos informations, c’est au moment où les syndicalistes étaient en pleins pourparlers que la nouvelle est tombée. «Ce sont eux qui vont annoncer cela; c’est du sabotage», fulmine un responsable du Cusems. «Nous étions en plénière, on nous a appelés d’urgence pour une autre réunion ; nous allons reprendre les plénières le matin» a-t-il confié. Quoi qu’il en soit, El hadj Kassé n’a pas inventé cette nouvelle qu’il dit détenir de ses informations.