Le taximan agressé retrouve son taxi volé dans…le garage de son mécano

Le dimanche 28 février dernier, le chauffeur de taxi Magor Ngom a eu la malchance de tomber sur des agresseurs à hauteur du cimetière Saint Lazare de Sacré- Coeur. La victime a été malmenée, dépossédée de son véhicule, avant d’être abandonnée dans le froid à une heure très avancée de la nuit. Cependant, comme un crime n’est jamais parfait, le taxi 405 immatriculé DK 6909 R s’est retrouvé dans un garage mécanique à Guédiawaye près du croisement Serigne Assane. Ironie du sort, c’est dans ce quartier qu’habite le chauffeur agressé, mais également beaucoup de ses compagnons chauffeurs qui fréquentent le garage «Arrêt Niayes» de Pikine.
C’est ainsi qu’un des amis du chauffeur a constaté par hasard, un véhicule bâché dans ledit garage mécanique. Il a demandé à voir de plus près et s’est rendu compte qu’il s’agissait bien du taxi volé, à moitié dépouillé de ses organes. Une information qu’il s’est empressé de livrer au propriétaire du véhicule, Gorgui Diouf. Ce dernier s’est dépêché illico presto sur les lieux, avant d’appeler la police de Wakhinane Nimzatt. Toutefois, le transport des limiers au domicile du mis en cause sis à la cité Asecna a été infructueux. En effet, informé d’une rencontre imminente avec le mécanicien, ce dernier a pris la poudre d’escampette. L’enquête suit son cours …