Le Syndicat national des travailleurs de l’hydraulique menace Mansour Faye

Réunis lors d’une assemblée générale samedi dernier à Kaolack, les membres du Syndicat national des travailleurs de l’hydraulique (SNTH) des régions de Kaolack, Diourbel et Thiès promettent des lendemains sombres au ministre Mansour Faye partout sur le territoire national, si ce dernier continue encore de trainer en longueur les droits auxquels les travailleurs de l’hydraulique doivent bénéficier dans leur entreprise.

Ainsi convoquée d’urgence pour une diligence de ces actions contestataires prévues dans un proche avenir, cette réunion a été surtout tenue par le secrétaire général Yély Coulibaly et Cie pour réclamer à Mansour Faye une enveloppe de prés de 46 millions de dédommagement que le tribunal lui a sommé de payer à 44 employés de l’hydraulique à titre de rappels de salaires et autres indemnités de congé non versées.

Et ce, dans le verdict du procès que les employés de l’hydraulique avaient remporté quelques mois auparavant. C’était aussi l’occasion pour les travailleurs de l’hydraulique de remettre sur table la récurrente question d’indemnisation des retraités qui devaient en principe faire valoir à leurs droits de retraite depuis 2010 et qui, malheureusement, n’ont pu partir, faute de compensation en terme de dédommagement et de désengagement.