Le responsable du PDS à Kolda, Fabouly Gaye, traité de gamin par l’APR de Kolda…

La sortie du leader du PDS dans la capitale du Fouladou sort la mouvance présidentielle de ses gonds. La coalition Benno Bokk Yakaar n’a pas mis de gants pour apporter la réplique face à au PDS qui accuse le maire Abdoulaye bibi Baldé « d’incapable dans la gestion des affaires de la cité ».

apr kolda 1Ainsi a en croire Alseyni Baldé « le PDS et ses alliés sont mal placés pour donner des leçons à qui que ce soit, ou juger le travail d’une équipe élue par l’écrasante majorité ». Le premier vice-président du conseil départemental évoque la jeunesse des membres du groupe qui dirige le PDS et l’opposition. « Ce sont des jeunes que nous avons formés sur tous les plans. Donc ils n’ont pas encore l’âge et les qualités de nous atteindre » a déclaré Alseyni Ba. Ajoutant que cette question de maire absentéiste est « un faux débat pour une opposition qui cherche vainement à se distinguer ». De l’avis de M Ba « Kolda a un maire exempt de tout reproche grâce à son engagement et sa considération des populations et de leur vie ». il en veut pour entre autres preuves le désengorgement de la voie publique, la collecte et le ramassages des ordures ménagères, la concertation périodique avec les conseils de quartiers pour satisfaire ensemble les doléances des citoyens. A la menace de Fabouly Gaye et son équipe d’obliger le maire à travailler pour l’intérêt des Koldois, Alseyni Ba minimise et ironise. « Il n’y aura jamais de bagarre entre un taxi et camion remorque ». Affirmant que Benno Bok Yakaar plus fort que le PDS et l’opposition, va broyer les manifestants contre Bibi Baldé ou contre tout ministre qui atterrit dans la capitale du Fouladou. Ainsi, le maire Bamol Baldé fortement engagé sur tous les fronts de satisfaction de l’équipe municipale, s’érige en défenseur de la république dans cette partie du pays où pour l’heure, tout semble aller tout droit vers une confrontation entre Opposition et Pouvoir.
EL HADJI MAEL COLY