Le professeur de français viole son élève de 16 ans qui tombe enceinte…Il risque 5ans de prison

Une affaire de viol suivi de grossesse, détournement de mineure, pédophilie a été jugé ce matin au tribunal  des  fragrants délits de Dakar.   Le nommé Sidy Lamine Dia, enseignant  le   français au cem Joseph Corréa depuis 2008  est accuse d’avoir son élève Ngoya Faye agée seulement de  16 ans. Une grosses s’en est suivie suite à cette viole. « J’ai été abusée par le nommé Sidy Lamine Dia » a soutenu, à  la barre,  l’élève en classe de 4e au Cem Joseph Corréa.  L’affaire remonte au début du mois de mars 2015. D’après   la   victime c’  est  Monsieur Dia qui   l’avait demandait de passer chez lui pour y récupérer ses notes. Elle dit avoir refusé au départ. Mais, a-t-elle raconté,  un jour, alors que je devais avoir cours à 12 heures, M Dia m’a demandé par un appel téléphonique de passer chez lui avant d’arriver à l’école. Une fois chez lui, a-t-elle ajouté,  il m’a demandé de coucher avec lui sinon il allait retenir mes notes de français.  « Nous sommes restés dans sa chambre où nous avons flirté avant qu’il ne me déshabille et s’est couché sur moi. Quelques instants après, il s’est levé et m’a remis un mouchoir pour me demander d’essuyer mes parties intimes. J’ai remarqué un liquide blanchâtre et gluant » a raconté   la  jeune   fille à  la barre.  Par   la suite  l’enseignant et son élève  ont eu avoir des rapports sexuel non  protégés, selon toujours   les témoigne de la collégienne. « Je ne saurais vous dire si ce jour-là il m’a pénétré ou pas. Mais, quand je suis arrivée chez moi, j’ai vu mes menstrues, qui,  cette fois-ci avaient duré plus longtemps que d’habitude « Souvent, je lui faisais savoir que nous courions un risque avec les relations non protégées mais il me disait que lui était stérile et ne pouvait pas avoir d’enfant. Avant le mois de ramadan, j’ai senti que j’étais en état de grossesse car,  je ne voyais plus mes règles » a  avoué Ngoya Faye. Des allégations que l’enseignant a rejeté   tout en en bloc. «Je n’ai jamais eu de relations sexuelles avec la fille » s’est défendu  Sidy Lamine Dia.  D’après cet enseignant  qui  dispense des   cours de français au cem Joseph Corréa depuis 2008  la  était venue seule pour se plaindre d’un de ses devoirs. Il dit avoir  refusé de  la  prendre parce qu’elle avait  remis tardivement à l’élève chargé du ramassage des copies  son  devoir. « Ce jour-là,  je l’ai même menacé de rendre compte à la surveillante générale au cas où elle persistait à venir me parler de cette affaire dont je ne gère pas à mon domicile » a déclaré tout   en   reconnaissant que  l’élève Ngoya Faye s’est   rendu chez   jusqu’à   deux  reprises.

Dans son réquisitoire,  le procureur a   indiqué qu’il  y a trois choses dans cette affaire à savoir, la copie, la note et l’achat des mangues. Dès lors, il a  conclu que « La conjonction sexuelle a eu lieu parce qu’un enfant est né ». Estimant que « La contrainte c’est le fait de demander à son élève de venir rendre son devoir chez lui », le   procureur qui a estimant que « Les faits sont constants » a requit  5 ans de prison ferme.   De son   côté, la défense  a  soutenu que le fait de rendre visite à une personne soit elle son professeur ne veut pas dire qu’il y’a forcément rapport sexuel. Dès  lors, elle a réclamé l’ordonnance d’un test Adn pour déterminer la paternité. Le délibéré est attendu le 8 avril prochain