Le professeur d’anglais qui filmait ses abats sexuels déféré au parquet

Un professeur d’anglais qui enseigne dans la ville de Kébémer  a été mis   aux arrêts depuis vendredi dernier par la police de  la  localité.  D’après nos confrères de l’observateur  le  professeur est impliqué dans « une histoire de sexe  digne d’un film pornographique » dont l’acteur principale n’est rien d’autre que l’enseignant  le lui-même. Car c’est   l’enseignant   lui-même   qui a  filmé ses abats sexuels avec  ses  nombreux  partenaires à leurs  issus.  Par  la suite, l’enseignant a pris la peine de garder soigneusement les enregistrements. Mais malheureusement pour  lui, les enregistrements son   tomber entre  les  mains des quelqu’un qui  en a fait   l’usage qui  lui convient.  Deux  hypothèses sont  expliquées par le  journal sur la perte des enregistrements  gardés.  La  première hypothèse   renseigne  que l’enseignant aurait mis les vidéos obscène   dans   une  clef USB qu’il  perdu  durant  les  fêtes de   Pâques.   Et c’est   la  personne qui a ramassé la   clef qui a divulgué le contenu des   images. La seconde hypothèse  avance la  thèse de l’ordinateur de du prof qui serait tombé en panne. Et quand il a déposé chez le  réparateur, ce dernier est  tombé  les vidéos.  Du coup il en a fait  une copie pour se partager avec ses amis. Ce qui est sûr, quelle que soit l’hypothèse, les vidéos ont déjà fini de faire le tour de la ville.  D’ailleurs   renseigne,  L’Obs,  les victimes qui sont identifié   dans   les vidéos ont été entendues   par la police qui détient une copie de l’enregistrement. Un malheur  ne venant  jamais  seul, l’enseignant qui  est finalement déféré au   parquet e   vue son mariage, prévu  pour ce mois d’avril, tomber à l’eau. Pour cause, sa petite amie qui a appris  la nouvelle  s’est désistée.