Le procès du leader politique du MCSS renvoyé au 9 septembre

Le leader du parti dénommé Mouvement culturel pour le salut du Sénégal (Mcss-Fulla ak Fayda) et non moins président de l’Observatoire de la musique et des arts (Omart), Mamadou Abdoulaye Guissé, a été attrait hier à la barre des flagrants délits de Dakar pour escroquerie au visa. L’affaire a été renvoyée au 9 septembre prochain pour absence de la partie civile. Le procureur a souhaité le renvoi du procès afin que les victimes puissent assister au procès. Pour rappel, c’est un jeune qui a porté plainte contre le responsable politique qui lui avait promis un visa Schengen moyennant la somme de 3,5 millions Fcfa. Mais M. Guissé n’ayant pas honoré sa part du contrat, le malheureux candidat à l’émigration a saisi la police. En attendant, Abdoulaye Mamadou Guissé est retourné à Rebeuss où il a un visa pour le moment.