Le Premier ministre envoie de l’eau à plus 300.000 personnes…Un projet à hauteur de 40 milliards CFA

Le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a procédé, mardi dernier, au lancement du Projet eau et assainissement en milieu urbain (Peamu). Ce projet, d’une durée de 5 ans, vise à assurer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour respectivement, 180 000 et 330 000 personnes.
Le chef du gouvernement estime que Projet eau et assainissement en milieu urbain (Peamu), qui bénéficie du concours financier de la Banque mondiale à hauteur de plus de 40 milliards de francs Cfa, va apporter un souffle nouveau dans le secteur, aussi bien en milieux rural qu’en milieu urbain.
«Le nouveau projet contribuera, de manière irréversible, à accroître l’accès durable à des services d’eau et d’assainissement dans les centres urbains. Cet objectif sera atteint à travers, d’une part, l’amélioration de la production d’eau et des systèmes de stockage et de distribution, d’autre part l’accroissement de l’accès à un assainissement amélioré et l’appui aux nécessaires réformes institutionnelles du secteur et le renforcement de capacité des acteurs», a dit M. Dionne.
Le Peamu permettra également, selon lui, de poursuivre la mise en œuvre de la réforme de l’hydraulique rurale, le renforcement du plan de gestion intégrée des ressources en eau et surtout la préparation et la mise en œuvre de la réforme de seconde génération des infrastructures de l’assainissement en milieu urbain.
Et déjà, il a estimé qu’«avec un taux d’accès à l’eau potable autour de 98% dans la région de Dakar et 79,2% dans les autres centres urbains, il apparaît bien que des efforts très importants aient été déployés en matière d’hydraulique urbaine pour hisser la qualité du service au rang des meilleurs standards internationaux».