Le PPDC de Macky ne fait pas recette en Casamance : les députés de la Région ignorent

Les députés casamançais « ignorent le PPDC », ils ne s’intéressent pas à l’instrument de coordination du développement de leur région.
Le Projet Pôle de développement de la Casamance (PPDC) a été mis en place par le Président de la République pour coordonner l’ensemble des actions de l’état et des projets qui interviennent dans le cadre du développement des trois régions de la Casamance naturelle (Kolda, Sédhiou et Ziguinchor). Une vision du gouvernement du Sénégal appuyée par la banque mondiale et mise à la disposition des populations de la Casamance. Malheureusement les élus, représentants de la population des trois régions ne cherchent pas à savoir ce qui se fait dans ce projet. Selon le Président du comité de pilotage du PPDC, Sékou Sambou « le projet n’a jamais reçu la visite d’un député des trois régions. » Mr Sambou se désole de ce comportement des députés casamançais. C’est une information qui dit beaucoup sur l’état d’esprit de ceux qui représentent la population au niveau de l’assemblée nationale. Comment ces gens-là peuvent-il « ignorer » aussi royalement cet instrument sur lequel l’état veut s’appuyer pour développer leur région ? C’est grave ce que Sékou Sambou a révélé et cela mérite qu’on interpelle ces députés qui se moquent du développement de leur région. Ou est-ce qu’ils ne croient pas à ce projet de Macky ? Sinon comment comprendre qu’ils l’ignorent de cette façon. Ils doivent expliquer cette attitude ou tout simplement démissionner. Sékou Sambou a fait cette annonce en fin de semaine dernière à Bignona où une prenait part à une rencontre durant laquelle il a fait une communication sur les actions du PPDC.

L.Badiane pour xibaaru.com

1 Comment

  1. C’est la triste réalité. Cependant il ne faut pas pas fustiger les députés casamançais car ils ne sont pas les seuls dans cet état de non implication. Presque la totalité des députés se soucie guère des programmes dans leur localité. Le mal est plus profond car il est temps que la population choisisse ses représentants à l’Assemblée Nationale.

Les commentaires sont fermés.