Le porte-parole de l’UCS tance Doudou Kâ : « Baldé n’est pas ton égal et il n’est pas ton rival »

« LA BAVE DU CRAPEAU N’ATTEINT JAMAIS LA BLANCHE COLOMBE »
Doudou KA peut contester, dénigrer, pleurnicher, verser dans le discrédit, par l’arrogance et par l’exubérance comme il en a l’habitude d’ailleurs mais in fine, se rend toujours compte que le Président Abdoulaye Baldé n’est ni son égal encore moins son rival. Autrement dit, le Président Baldé ne boxe pas dans le même ring que lui ; les ziguinchorois dans leur écrasante majorité ont définitivement tranché et sifflé la fin de la récréation à ce sujet.
Au demeurant, le candidat malheureux des dernières locales (qui criait sur tous les toits que Ziguinchor était acquis à sa cause) semble ignorer que fasse à l’échec d’un gouvernement sur la problématique de la gestion des inondations au plan national, il serait ridicule de chercher le bouc-émissaire du côté de la commune de Ziguinchor.

Malheureusement à notre corps défendant, nous constatons que chez Doudou KA, le ridicule ne tue pas. M. KA pense qu’en s’attaquant au Président Baldé, il y gagnerait en sympathie mais malheureusement s’il s’enfonce davantage dans l’impopularité.
Il est très mal placé pour se constituer avocat de Ziguinchor ; lui qui officiellement n’a commencé à y voter qu’en 2014.
Le Président Baldé est dans le Pragmatisme, il n’a de temps à perdre ou à consacrer à un soi-disant leader en perte de vitesse qui cherche le buzz pour se hisser.
L’ambition du Président Baldé au-delà de Ziguinchor, c’est conquérir le Sénégal dans sa globalité pour offrir aux sénégalais une alternative crédible à son mentor.

Aboubacar Diassy
Porte-parole UCS.