Le PDS ignore Fada…Les frondeurs réformateurs boycottent le comité directeur : C’est la guerre des tranchées

Les réformateurs (ou frondeurs) étaient convoqués pour prendre part à la réunion du comité directeur d’hier, mais ils ont préféré boycotter la réunion. En effet, selon « Enquête », ni Aliou Souaré, ni Bassirou Kébé, encore moins le maire de Bignona Mamadou Lamine Keita n’ont déféré à la convocation de Cheikh Tidiane Sy, le nouveau commandant des troupes libérales. Abdou Khafor Touré, Abdoulaye Sow, Aliou Souaré… étaient eux aussi aux abonnés absents. Aux yeux des réformateurs, le fait de les convoquer et d’isoler leur mentor Diagne Fada constitue « une stratégie d’isolement élaborée depuis Versailles »’. “Si la direction du parti est vraiment décidée à recoller les morceaux, elle n’a qu’à prendre langue avec Fada. C’est mieux que d’essayer de nous diviser »’, confie un membre influent du groupe des réformateurs du Parti démocratique sénégalais (Pds).

Pour rappel, Cheikh Tidiane Sy qui assure l’intérim d’Oumar Sarr, avait convoqué tous les réformateurs membres du comité directeur à la rencontre d’hier, à l’exception de Modou Diagne Fada. Car, ce dernier est le seul parmi les réformateurs à être exclu du Pds. Une décision que le président du Conseil départemental de Kébémer continue de contester.