Le mouvement « Y’en a marre » décorés à 16 millions

Lauréat du prix « Ambassadeurs de la conscience » d’Amnesty International, le mouvement « Y’en a marre » a décroché une autre distinction : le prix « Prince Claus », qui récompense les personnes ou organisations dont les actions culturelles ont un effet positif dans les sociétés.

La coordonnatrice de la Fondation Prince Claus, Fariba Derakhshani, était à Dakar pour remettre le prix, qui est doté d’une enveloppe de 25 000 euros (un peu plus de 16 millions de francs Cfa).

De passage dans les locaux du quotidien Le Soleil, qui livre l’information dans son édition de ce jeudi, elle a magnifié le travail de Fadel Barro, coordonnateur du mouvement, et Cie. « Leurs efforts pour mobiliser les jeunes à voter ont conduit 300 000 nouveaux électeurs à se rendre aux urnes lors des élections historiques de 2012 au Sénégal », a-t-elle relevé dans les colonnes du journal.