Le Ministre Fatou Tambédou, plaide pour que «Keur Massar devienne un département»,

A l’issue d’une rencontre avec des représentants du conseil communal de la jeunesse, du mouvement des élèves et étudiants de Keur Massar, du vice-président de l’Espérance sportive de Keur Massar, des jeunes de la Cojer, d’un représentant des artistes, des responsables politiques de l’Apr entres autres , le ministre délégué chargé de la Restructuration et de la Requalification des Banlieues portant la voix des populations a plaidé la départementalisation de Keur Massar. Selon elle «Keur Massar doit être totalement autonome au même titre que Guédiawaye. C’est devenue une demande sociale, Pikine ne peut plus phagocyter cette commune qui polarise 130 quartiers».
«Keur Massar doit prendre son envol et devenir un département» avec la mise en œuvre des réalisations comme la Maison de justice, la nouvelle gendarmerie, l’hôpital de Keur Massar, l’Inspection d’Académique de Keur Massar.
Les populations réclament des ouvrages de drainage des eaux pluviales dans le cadre du plan décennal de lutte contre les inondations, la restructuration et la requalification de certains quartiers notamment Boune, Keur Alaji Pathé, la construction d’un lycée, d’un stade digne de ce nom, d’un Cem et un marché pour Boune, le bitumage du Boulevard Darou Missette, l’érection d’une caserne de sapeurs-pompiers, l’aménagement de voirie et le pavage des routes.
Toute une plaidoirie des habitants que Madame Fatou Tambédou portera auprès du président de la République « Macky Sall qui maîtrise d’ailleurs très bien la taille de Keur Massar commune pour l’avoir visitée en 2010 » confie-t-elle.