Le ministre de l’Industrie et des mines, Aly Ngouile Ndiaye chanté à l’Assemblée…Le griotisme à l’hémycycle !

Chapeau à Aly NGouille Ndiaye ! C’est en résumé la phrase qu’on peut retenir, après la réaction de la députée Penda Seck Dieng. Première à prendre la parole pour faire ses observations, lors du vote de budget du ministre de l’Industrie et des Mines, la parlementaire n’a pas tari d’éloges à l’endroit de Aly Ngouille Ndiaye. Dont la bravoure, la bonté, l’engagement pour un Plan Sénégal Emergent ont été chantés sur un air mélodieux, durant trois minutes, par la députée.
Penda Seck Dieng de dire : «wa Djolof kène méréwoula. Tout le monde salue le travail remarquable que vous faites dans cette localité…». Sa collègue Anta Sarr de s’inviter à la danse, «yarou nga, gni nga andal yarou nègne (vous êtes discipliné et vos collaborateurs aussi)”.
Poursuivant, elle en rajoute cette couche : “nous sommes satisfaits de tous les engagements que vous prenez au sein de votre Ministère», commente la parlementaire. Qui, pour clore, dira au ministre, «vous ne faites que suivre les traces de vos parents et grands-parents».
Fait majeur qui mérite d’être souligné : aucune de ces parlementaires qui sont tombées sous le charme du ministre Aly Ngouille Ndiaye n’est issue du département de Linguère.
actusen