Le ministre de la justice accuse les gardes pénitentiaires « pourris »

Le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, n’est pas de ceux qui pensent que « Boy Djinné » détient des pouvoirs mystiques. « Boy Djinné fait l’objet d’un mythe, il faut le démythifier. Il n’y a rien d’autre que la complicité de gardes pénitentiaires qui l’ont fait partir. C’est ça la réalité. Des sanctions ont été prises parce qu’on sait qu’il y a eu un défaut de surveillance. Cette négligence est une négligence coupable », a dit Me Sidiki Kaba en marge d’une rencontre avec l’Ordre des Avocats. Il s’est aussi prononcé sur une éventuelle extradition de Modou Fall. « Nous suivons ce dossier, dans la discrétion, dans la diplomatie, tel qu’il sied. Vous serez informés en temps venu », a-t-il conclu dans les colonnes de EnQuête, .