Le ministre au chevet des acteurs culturels…Une mutuelle de santé avant la fin du Ramadan

D’ici à la fin juillet, les acteurs culturels devraient disposer d’une mutuelle de santé, pour corriger le déficit dans leur prise en charge sanitaire. L’opération a été lancée, hier, par les ministres de la Culture et de la Santé, avec comme ambition que tout soit en place dans un court délai.
Bon nombre d’artistes ont été victimes d’une maladie qui finit toujours par les emporter, faute de moyens. Mais cela pourrait être sous peu un vieux souvenir, puisque la Couverture maladie universelle, lancée en 2013, va être étendue désormais aux acteurs culturels. Un atelier de lancement de deux jours s’est, en effet, ouvert hier sur la création de la Mutuelle de santé des acteurs culturels du Sénégal. La rencontre est une initiative conjointe du ministère de la Culture et de la Communication et l’Agence nationale de la couverture médicale universelle.
La rencontre qui a été présidée par les deux ministres de tutelle, celui de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, et celui de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye. Une occasion saisie par M. Ndiaye pour souligner que cette action vient à son heure, puisque la couverture sanitaire des acteurs culturels est très défectueuse. «Au nom de toute la famille de la culture, j’exprime notre profonde gratitude au chef de l’Etat pour sa vision, au ministère de la Santé et de l’Action sociale et à la Direction générale de la Couverture maladie universelle, pour l’appui, les conseils et toute l’attention accordée à notre plaidoyer en faveur des artistes», a-t-il déclaré, en présence de quelques artistes.
«Mon objectif est que d’ici au 17 juillet 2015 ou tout au plus d’ici à la fin du mois de juillet, quand nous sortions de la période du Ramadan, nous puissions porter sur les fonts baptismaux cette mutuelle en présence du président de la République. Maintenant, il appartient aux techniciens de voir la faisabilité, si l’option prise est réaliste ou pas. Mais mon objectif en tant qu’acteur politique, c’est que d’ici à fin juillet, le chef de l’Etat puisse mettre en place cette mutuelle des acteurs culturels», a-t-il indiqué.