Le MCR prend la défense du groupe Ccbm et attaque le ministre des Finances

L’affaire des véhicules du ministère de l’éducation nationale
attribués à une société étrangère au profit du Groupe Ccbm continue de
faire couler encore beaucoup d’encre et de salive. Le collectif des
travailleurs du dit groupe a fortement dénoncé une telle pratique et,
par ailleurs à la sortie d’une tournée auprès de certaines familles
religieuses du pays a exprimé son désaccord à cette tentative
d’enterrer les entreprises nationales. C’est le cas du Groupe Ccbm qui
voit les marchés publics l’échappé bel au profit des sociétés
étrangères. Selon ces travailleurs, injustice ne saurait être plus
grande que cela. Les responsables du Mouvement Citoyen républicain
Gundi Askane Wi par la personne de leur coordonateur Fallou Ndiaye,
prennent les devants et portent le combat sur leurs épaules pour
soutenir la société Ccbm et son patron Serigne Mboup considérés comme
des victimes. « Serigne Mboup mérite le soutien des compatriotes
soucieux du développement du Sénégal », a dit M.Fallou Ndiaye et ses
camarades.
Concluant leur point de presse par ces mots « un bon ministre de
l’économie devrait agir autrement que de favoriser des étrangers à la
place des nationaux » et invitent les autorités du pays à bien revoir
l’adage qui dit « charité bien ordonnée commence par soi » Le
mouvement se dit être confiant quant à la suite qui sera accordée à
cette affaire car rien au monde ne peut amener la justice de son pays
à trancher en faveur des opérateurs et sociétés étrangers

Mor Touré