Le juge Mahawa Sémou Diou n’est plus le doyen des juges d’instruction

Nommé doyen des juges d’instruction lors du Conseil supérieur de la magistrature du 16 octobre passé, le juge Samba Sall a pris officiellement fonction depuis jeudi passé. Ainsi donc, son prédécesseur Mahawa Sémou Diouf (photo) détaché à l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) a quitté le poste qu’il occupait depuis des années. La passation de service a eu lieu, jeudi passé. Le juge Sall n’a pas eu de répit puisqu’il a été accueilli par le dossier des présumés terroristes (affaire Imam Ndao de Kaolack) et procédé à leur inculpation. Sauf que les inculpations ont eu lieu au deuxième cabinet où le nouveau doyen des juges officiait. Autant dire que le juge Samba Sall ne s’est pas encore installé au premier étage du palais de justice où se trouve le premier cabinet d’instruction.