Le Grand Cadre menace encore…Payer les heures sup sinon

Lors de la conférence de presse tenu hier par le Grand cadre, le coordonnateur adjoint Oumar Wally Zoumarou a utilisé l’expression “Yokk thiéré doli gnèkh” (quand on augmente le couscous, on doit aussi augmenter la sauce) pour dire que le gouvernement doit leur payer des heures supplémentaires s’il y a réaménagement du calendrier scolaire. “Les ponctions faites par le ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye THiam sont injustes, car il y a des enseignants qui n’ont pas été en grève et leurs salaires ont été coupés. C’est du vol. Qu’on le dise une bonne fois pour toutes”. Il renchérit : “Si on doit continuer les cours jusqu’au 14 juillet, il faudra alors que le gouvernement nous paie nos heures supplémentaires. Sinon, nous allons boycotter les examens. Selon Zoumarou, la réussite des élèves est l’une de leurs préoccupations. Ce qui ne constitue pas à ses yeux une contradiction même si lui et ses camarades menacent de boycotter les examens.