Le gouverneur de Zig en colère tance les élus de la ville

Depuis son arrivée à la tête de la région de Ziguinchor, le gouverneur Pape Ibrahima Sakho ne cesse de remonter les bretelles aux autorités de la région. Constant dans sa démarche, il n’hésite pas à recadrer,
en pleine séance, un orateur qui ne maîtrise pas son sujet. Après s’en être pris à certains chefs de services régionaux dont il fustige l’attitude, hier il a descendu en flammes de nombreux élus locaux de la région. En effet, le gouverneur Pape Ibrahima Sakho n’a pas du tout apprécié le comportement de ces derniers qui, selon lui, «ne se sont pas levés» au moment de son entrée dans la salle où se tenait la rencontre à laquelle avaient pris part le député Aimé Assine, le 1er adjoint au maire de Ziguinchor Seydou Sané. Très en colère, il a vertement tancé les élus et acteurs locaux de la région en fulminant : «on ne peut pas développer ce pays dans l’indiscipline. Il faut respecter les institutions du pays et les autorités qui les incarnent ». On pouvait entendre les mouches voler…
Le chef de l’exécutif régional de Ziguinchor a fait ce sermon lors de la cérémonie d’ouverture de la session de formation et de renforcement des capacités des élus et acteurs locaux de Ziguinchor. Revenant sur le sens de la rencontre, le gouverneur Sakho estime qu’il faut des élus locaux compétents, pétris de volonté, de valeur, d’abnégation, et capables de mener à bien la politique de décentralisation. Cependant, il se désole de l’ignorance des textes par certains de ces élus locaux. «Depuis plus de vingt ans, voire trente ans, il y a des formations de renforcement de capacités des élus locaux. Mais, après évaluation, on s’est rendu compte que ces derniers n’ont pas été capacités, car beaucoup d’entre eux, ignorent encore certains axes», martèle-t-il.

1 Comment

  1. ce gorneur mélange vitesse et précipitation. Il est rejetée par tout la monde à causse de son arrongance. D’ailleures, dans nos rénions, on se lèvent quant une autoritée respectable entrent dans la sale, même si c’est un sou- préfé.Le respé es réssiproque déh !

Les commentaires sont fermés.