Le faux-employé de Patisen dérobe une moto

Cheikh Fall, qui se présente comme un employé de Patisen, a été attrait hier à la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar pour vol de moto. Pour sa défense, le prévenu a servi au tribunal qu’il devait aller chercher les enfants de son patron. Et que c’est dans ces circonstances qu’un homme du nom de Moustapha Fall l’a interpellé pour qu’il l’aide à transporter la moto. «J’ignorais que la moto était volée», s’est-il défendu. Voulant le piéger, le président lui a posé des questions relatives à son employeur. D’abord où se trouve Patisen ? Ensuite le nom de son patron ? Cheikh Fall a alors répondu que son employeur est un maure et s’appelle Ahmet, mais qu’il ignorait son nom de famille. Ce qui a fait rire le Juge qui lui a précisé que la majeure partie des maures porte le nom d’Ahmet. Troublé, le prévenu s’est justifié, déclarant qu’il n’était employé que depuis 3 mois à Patisen. Toutefois, le tribunal lui a fait savoir qu’il y avait un témoin oculaire du nom de Moustapha Samb qui l’a vu casser le guidon de la moto enchainée pour l’emporter avec lui. Ce qui a poussé ce dernier à alerter d’autres personnes qui se trouvaient sur place et qui ont procédé à son interpellation. Le procureur a estimé que le prévenu est de mauvaise foi, car il a menti en disant qu’il est un employé de Patisen. Ainsi, le parquetier a requis 6 mois de prison ferme. Le délibéré est fixé au 14 octobre prochain.