Le DG du Port, Cheikh Kanté réclame 49 milliards à L’Etat

Le directeur du Port autonome de Dakar, Cheikh Kanté et les services partenaires du Port, ont rencontré hier, mardi 16 février, le gouvernement, représenté par le Ministre de la pêche et de l’économie maritime, Oumar Guèye pour faire le bilan d’étape des réalisations du Port, de 2012 à aujourd’hui. Profitant de cette occasion, Cheikh Kanté a demandé à L’Etat de rembourser au Pad les 49 milliards de FCfa qu’il lui doit pour permettre au Port de réaliser ses projets.
L’Etat du Sénégal doit au Port autonome Dakar 49 milliards de FCfa. Le directeur du port autonome de Dakar Cheikh Kanté demande à l’Etat de rembourser cette dette afin que le Pad puisse réaliser ses différents projets. Dr Cheikh Kanté s’exprimait hier, mardi 16 février lors d’une rencontre entre le port, ses partenaires et le ministre de la pêche et de l’économie maritime, Oumar Gueye.
«Nous attirons l’attention des autorités sur l’appui que le port devrait recevoir afin d’être dans la plénitude de sa croissance de sa performance du modèle économique que nous sommes en train de bâtir. Je n’ai pas demandé de l’argent au gouvernement. L’Etat me doit 49 milliards de F Cfa et il doit me payer cet argent pour que je puisse réaliser mes programmes d’infrastructures», lance–t-il.
Selon lui, la somme due est liée à la gestion de deux services rattachés au port notamment les phares, les balises et la liaison maritime Dakar-Gorée. «Le port, dans ses missions régaliennes doit préfinancer les activités de ces structures et se faire rembourser par L’Etat. Depuis 2003, le port a toujours financé la dynamique de ces structures sans pour autant être remboursé par l’Etat et cela s’est capitalisé. Il s’est arrivé vraiment à un niveau où nous avons besoin de l’appui de l’Etat pour pouvoir terminer ce que nous avons entamé», insiste-t-il.
«Pour lui, l’enjeu c’est la compétitivité. Il faut aller vite parce que là où les autres ports ont reçu 950 milliards nous n’avons rien reçu de l’Etat. D’ailleurs, nous ne demandons absolument rien à l’Etat, mais nous réclamons tout simplement notre dû ».
Faisant le bilan d’étape des réalisations du Pad, Cheikh Kanté soutient : «nous avons effectué huit innovations majeures dans l’ensemble des domaines d’activités stratégiques qui font que le port de Dakar est souvent labellisé le port le plus innovateur de la cote Ouest africaine. Mais au demeurant, autant nous avons fait des innovations, autant nous avons quelques faiblesses».