Le dangereux terroriste arrêté à Dakar est aussi recherché par la France

Arrêté en mars dernier à Mbour, le présumé terroriste Ibrahima Ly est toujours à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss. Le Franco-sénégalais qui est perçu en France comme étant le cerveau recruteur de jeunes pour les djihadistes, était d’ailleurs, dit-on, sous le coup d’un mandat d’arrêt international en France pour terrorisme et apologie du terrorisme. Nos capteurs renseignent qu’il était au Sénégal dans le but de recruter des jeunes désespérés pour les amener… en Turquie…Toutes choses qui ont poussé les services de renseignement sénégalais à mettre la main sur lui à Mbour avant de faire appel à la Bip. Deux mois plus tard, selon nos capteurs, ses parents qui vivent à Trappe en France, ont débarqué à Dakar. C’est précisément jeudi dernier qu’ils ont foulé le tarmac de l’aéroport Léo-poète. Nos capteurs renseignent que les parents du jeune terroriste, Ibrahima Ly, n’ont qu’un seul objectif, faire tout pour faire libérer leur fils qui est sous le coup d’une lourde charge pénale.
Une famille sénégalaise voisine du terroriste Ibrahima Ly à Trappe en France fait de graves révélations sur le prévenu. «Sa famille est là pour l’aider à sortir de prison, mais le Sénégal ne doit pas commettre l’erreur de libérer ce grand terroriste. Notre neveu Mohamed Cissé Djité est mort la semaine dernière en Turquie et c’est lui Ibrahima Ly qui l’avait recruté depuis janvier sous prétexte que les jeunes, 16 au total, allaient en Arabie-Saoudite pour des études. Notre neveu Mohamed était ami à son frère cadet Mansour Ly. On nous a téléphonés pour nous dire que Mohamed est mort. Il venait juste de décrocher son bac», regrette, M. Demba, oncle d’une des victimes d’Ibrahima Ly. Pour eux, le présumé terroriste est une menace grave pour le Sénégal en cas de liberté parce qu’ayant fini de faire du mal en France et plus précisément dans sa ville de résidence, Trappe.