Le combat de lutte avorté Bombardier-Rocky Balboa se termine au tribunal…

Ceux qui s’attendaient à un verdict du juge des référés sur l’affaire Rocky Balboa peuvent déchanter. Car le tribunal n’a pas enrôlé l’affaire. Selon l’avocat du lutteur, Me Sèye « le verdict sera prononcé le 6 juin » et que c’est un « oubli involontaire ». Amadou Koné alias Rocky Balboa avait porté plainte contre le Cng devant cette juridiction parce que l’équipe d’Alioune Sarr avait refusé son combat contre Bombardier arguant qu’il faut d’abord qu’il fasse ses preuves avant d’affronter le « roi » des arènes et d’apporter des vidéos qui certifient qu’il a été lutteur. Le Cng avait dit s’être opposé à ce combat concocté par Mansour Aw par principe. Finalement le promoteur voulait organiser ce combat à Bamako, mais la Fédération malienne s’était opposée aussi à ce duel où Bombardier devait empocher 150 millions contre 80 millions pour Rocky Balboa. Frustré Balboa avait voulu charger le Cng auprès du Tas, mais s’est rabattu sur les juridictions sunugaaliennes pour la première bataille.