Le colonel Alé Seck est clair : « 80% de détenus de Kolda sont des… »

Selon l’inspecteur régional des eaux et forêts, 80%  des  détenus sont des agresseurs de la forêt. Le colonel Alé Seck souligne qu’il  s’agit de personnes retenues pour des délits commis sur la forêt. Une situation qui montre l’ampleur des dégâts sur l’environnement forestier dans cette partie sud du pays. A en croire le colonel Seck,  ces malfaiteurs s’activent dans les départements de la région sur une distance de 231 kilomètres. D’ailleurs, l’arrestation de ces agresseurs de la forêt, est pour l’inspecteur des eaux et forêts une preuve de l’engagement et du dévouement des différentes forces de lutte contre la coupe abusive du bois. Le colonel Seck souligne la présence des chinois le long de la frontière sénégalo-gambienne où ils reçoivent le bois sorti du Sénégal. Face à ces situations, les moyens et méthodes de lutte des pouvoirs publics s’intensifient pour barrer la route à ces agresseurs des forêts, dont la plupart croupit en prison depuis belle lurette.
ELHADJI MAEL COLY