Le Choc royal : Eumeu Séne fera-t-il le poids pour détrôner Bombardier?

Sujet de discussion dans les places publiques, plébiscitée par les amateurs de lutte, l’affiche Bombardier-Eumeu Séne a fait courir plus d’un promoteur. Mais ces derniers ne voulaient pas s’afficher au risque de voir leur projet tomber à l’eau, avec tous les mystères qu’on colle à la lutte. Faisant fi de tout cela, le patron de Paf Productions disait à qui veut l’entendre, qu’il avait le désir d’organiser ce Choc qui met en jeu, le titre de Roi des arènes. Malheureusement ou heureusement, il se contenté du combat Modou Lo-Gris Bordeaux.

 Après moult tractations, c’est finalement Assane Ndiaye qui a réussi a enrôler les deux mastodontes. Le patron de Baol Productions que personne ne voyait venir, a réussi son coup, grâce au journaliste et spécialiste de lutte, Malick Thiandoum de la Sen Tv. La présentation de l’affiche a eu lieu le jeudi 8 septembre dans un hôtel de la place. Le combat en question aura lieu à la saison prochaine qui démarre au mois d’octobre.

bombardier-eumeu-sene

Bombardier-Eumeu Séne victimes d’une saison blanche

Si le combat Eumeu Séne-Bombardier a pu être ficelé par le «baol-baol», c’est bien parce que l’affiche Rocky Balboa-Bombardier est tombée à l’eau. Obligeant ainsi le «Roi des arènes» a consommer une saison blanche. Tout comme son adversaire, Eumeu qui disait à tout le monde qu’il allait nouer son «Nguimb» durant la défunte saison, a fait pareil que Bombardier. En plus de ce break forcé, les deux lutteurs reviennent tous deux d’une victoire. Bombardier a dernièrement battu Modou Lo le 25 juillet 2015. Au moment où Balla Gaye 2 a mordu la poussière devant Eumeu Séne le 5 avril de la même année. C’est dire qu’à partir de ces deux critères, les deux lutteurs partent à chance égale. Sauf que Bombardier mettra en jeu sa couronne de «Roi des arènes».

Une couronne que l’enfant de Mbour n’est certainement pas prêt à céder de sitôt. Pour preuve, c’est la deuxième fois que Bombardier décroche le titre de «Roi des arénés». Le 25 décembre 2002, Serigne Ousmane Dia de son vrai nom, mettait fin à 10 ans de règne de Mouhamed Ndao Tyson. Deux ans plus tard, il perdait sa couronne devant Yékini qui deviendra par la suite son plus grand bourreau pour l’avoir battu trois fois. Avec cette défaite, Bombardier avait ainsi le plus court règne. Puisque Manga 2, le premier «Roi des arènes», a gardé sa couronne pendant 10 ans, Tyson 7 années et Yakhya Diop Yékini pendant 15 ans. Ce n’est qu’après avoir battu Balla Gaye 2 le 8 juin 2014, que Bombardier accède de nouveau au trône. Soit 10 ans après l’avoir perdu. Avec cet exploit, il disait à tous, qu’il n’était pas prêt de céder son fauteuil royal de sitôt. Et ce n’est pas Modou Lo qu’il a battu dernièrement qui va le contredire.

eumeu-sene-bombardier

Eumeu Séne goutera-t-il au sacre de «Roi des arènes»?

Mais Eumeu Séne se laissera-t-il faire? Lui qui n’a jusque-là pas encore goutté au sacre de «Roi des arènes»? Lui qui a également battu les plus grands ténors de l’arène? Elément de réponse avec Assane Ndiaye de Baol Productions lors la prochaine saison. Mais en attendant, force est de constater que l’affiche Bombardier-Eumeu Séne sera sans doute l’une des plus belles de la saison 2015-2016. Surtout qu’elle sera combinée aux combats Zarko-Modou Anta, Papis Général-Quench, Armée-Ambulance, Feu Rouge-Thiat,  Garga 2-Tyson 2, Pakala Junior-Libidor et Laye Pythagore. Auparavant, nous vous proposons ci-dessous le palmarès des deux lutteurs.

Palmarès Bombardier 

18 victoires :

Thiaw Thiengo (4 avril 1995), Manga 3 (13 novembre 1997), El Hadj Guer (25 décembre 1997), Alioune Sèye (13 avril 1998), Pape Cissé (16 mai 1998), Boy Kaïré (1er août 1999), Mor Nguer (18 novembre 2001), Tapha Guèye (29 juillet 2001), Zale Lô (6 juin 2002), Tyson (25 décembre 2002), Ibou Ndaffa (19 décembre 2003), Mame Ndieumbane (14 mai 2005), Mbaye Samb (25 décembre 2005), Tyson (7 janvier 2007), Thièck (5 avril 2009), Baboye (8 juin 2013), Balla Gaye 2 (8 juin 2014), Modou Lo (25 juillet 2015).

7 défaites :

Tyson 2 (19 juillet 1998) Yékini (6 juin 2000) Yékini (28 mars 2004), Baboye (16 avril 2006), Gris Bordeaux (22 juillet 2007), Yékini (1er janvier 2011), Tapha Tine (24 juin 2012).

Palmarès Eumeu Séne

 9 victoires :

Ouza Sow (7 février 1999), Nguèye Loum (7 août 1999), Mbaye Diouf (9 juin 2003), Soulèye Dop (2 janvier 2005), Zale Lô (2 juillet 2006), Balla Gaye 2 (8 février 2009), Gris Bordeaux (6 mars 2011), Lac 2 (8 avril 2012), Balla Gaye 2 (5 avril 2015).

7 défaites :

Mbodji Diagne (19 mars 1998), Ma Fall Sèye (23 mai 1999), Mbaye Diouf (30 juillet 2000), Boy Kaïré (14 janvier 2001), Gris Bordeaux (13 juin 2004), Khadim Ndiaye 1 (4 février 2007), Modou Lo (31 mars 2014).

3 nuls :

Simel Faye (23 février 2003), Mbaye Diouf et Lac de Guiers 2 (28 février 2010).