Le chef de guerre du Mfdc, César Atoute Badiatt reprend service

César Atout Badiatte. Il est le seul chef de guerre du Mfdc à opérer du côté du Balantacounda, dans le département de Goudomp, dans la région de Sédhiou, à la lisière de la frontière avec la Guinée Bissau. Il a repris service avec le début de l’hivernage. Ce, Comme en atteste l’irruption de ses éléments récemment dans la nouvelle commune de Kaour.
Subitement, les villages de Goudomp, Kaour, Djibanar, Birkama, Simbandi Balante, Diattacounda, Temento, Niafor, Samine Escale, Kougny, Banbato, Simbandi Brassou et Tanaff, tous situés le long de la route nationale n°6 en construction par le Millenium Challenge Account (MCA), sont dans le désarroi total, parce que redoutent le pire.
Principale base arrière des séparatistes du Mfdc pendant l’hivernage, le Balantacounda a subit un lourd tribut, ponctué par des tueries atroces. Les rebelles armés de fusils sophistiqués s’illustrent par des exactions qui traduisent «l’atrocité» du conflit armé dans cette partie méridionale du pays.
Ainsi, pour barrer la route aux auteurs des razzias contre les troupeaux de bétail, les villages frontaliers du Balantacounda ont mis sur pieds un comité inter villageois. Ce comité de lutte contre le vol de bétail a procédé à la fermeture de toutes les voix de sortie qui mènent vers la Guinée Bissau. L’objectif visé est de mettre un terme au pillage du bétail par des bandes armées qui se réfugient toujours en Guinée Bissau après leur forfait.
gfm