Le chauffeur de taxi sur la passerelle condamné à 45 jours de prison

Le verdict de l’affaire du taximan qui avait emprunté avec son véhicule la passerelle est finalement tombé ce jeudi. Ousseynou Diop, le conducteur imprudent, a été condamné à une peine d’emprisonnement ferme de 45 jours. En plus de son séjour carcéral, il est condamné à payer une amende de 56 000 F CFA pour les délits qu’il a commis. Quant à son permis de conduire, il a été également suspendu pour une durée d’un an.
En effet, poursuivi pour circulation hors itinéraire et destruction volontaire de biens appartenant à autrui, il a bénéficié d’une disqualification des faits en violence et voix de fait et circulation hors itinéraire. Le juge a, dans la même veine, débouté Ageroute pour sa demande de dommage et intérêts.
Reste qu’aujourd’hui, Ousseynou Diop, contre qui le parquet avait requis 2 ans dont 6 mois ferme, va recouvrer la liberté vers la fin de ce mois de septembre. Pour rappel, il a été placé sous mandat de dépôt depuis le 14 août dernier.