Le chanteur des thiantacounes en tournée sur Ndigël de Cheikh Béthio Thioune

Omaro de Cheikh Bethio, le chanteur Thiantacoune, a présenté, hier, les trois dates qu’il a retenues au mois de janvier pour revisiter son répertoire avec ses fans et son album sorti le jour du grand Magal de Touba. Le 8 janvier 2016 marquera l’ouverture de cet événement qui se tiendra sur trois jours. Omaro se produira pour la première fois au Grand théâtre national (Gtn). Fervent disciple de Cheikh Béthio Thioune, à propos de qui il ne tarit pas d’éloges dans ses chansons, c’est tout naturellement que la soirée du 8 sera à l’honneur de son guide et sera une autre occasion pour lui de rendre hommage à Serigne Saliou Mbacké. Le 9 janvier, ce sont les enfants qui seront à l’honneur, Omaru leur ayant fixé un rendez-vous au Yengoulène. Le 10 janvier, c’est l’âme charitable de l’artiste qui s’exprimera. Car aux détenus du camp pénal et aux malades de l’hôpital Fann, il distribuera de la nourriture avant de prendre la direction, avec ses fans, du domicile de Cheikh Bethio Thioune pour une ziarra.
Revenant sur la soirée, Omaro informe que le choix du lieu n’est pas fortuit. «C’est un ‘ndigël’ (consigne) venant de mon guide Cheikh Béthio Thioune quand je suis parti lui faire part de mon intention d’organiser une soirée en l’honneur de Serigne Saliou, comme nous l’avions fait l’an passé à Sorano», a-t-il dit. Le chanteur qui se dit présent dans le cœur de tout le monde, convie tous les artistes à cet évènement. Dans un contexte où les lieux de grand rassemblement sont ciblés par le terrorisme, Omaro tient à rassurer ses fans : «Les autorités du Grand théâtre ont pris les mesures appropriées. Mon staff et moi les avons prises». Et le chanteur thiantacoune promet un spectacle de tonnerre. «Ils (les fans) repartiront tous avec un cœur joyeux après la soirée et ne regretteront pas d’avoir acheté leurs billets», a rassuré Omaro.