Le Chanteur Baaba Maal accusé par les opposants mauritaniens…Il soutient leur bourreau

Le chanteur Baabal Maal veut nous rendre plus que malheureux !…Par Diko Hanoune (photo)

Si Elhadj Baaba Baïdy Maal n’est pas capable de soutenir les victimes alors qu’il ne vient pas nous chanter les bourreaux. Diable mais est ce que trop demander ça ?

C’est curieux, à chaque fois le douloureux événement entre la Mauritanie et le Sénégal en 1989 est évoqué, certains s’improvisent en historien du conflit comme s’ils sont les seuls survivants à écouter le témoignage
.
Dieu sait qu’ils ne savent absolument rien sur ce qui s’est réellement passé, parce que soit: ils ont pris la fuite dès les premières heures ou ils n’étaient mêmes pas présents sur le sol mauritanien, puis aujourd’hui ils se permettent de répéter des ragots rapportés ici et là comme des perroquets selon l’utilisation politique du conflit par certains qui tentent d’exploiter le malheureux conflit à des fins politiques pour salir, diaboliser des communautés en alimentant des tensions etc…

D’ailleurs on peut dire sans risque de se tromper, c’est eux qui bloquent la poursuite judiciaire des auteurs de crimes avec la complicité de l’état mauritanien qui manipulent les victimes qui sont la plupart des illettrés. Aujourd’hui, ils nous chantent que les victimes de 1989 ont pardonné, qu’elles ont signé des documents acceptant l’argent pour défendre Baaba Maal. Mais quelle valeur a une signature d’un homme ou d’une femme sous la contrainte judiciairement?

Pire dès demain, ils nous chanteront l’unité nationale, ben alors comment? Pour ma part, il est contestable que tout celui qui cherche à mettre ce malheureux conflit sur le dos des communautés a quelqu’un de haut placé à protéger voir s’il n’est pas responsable quelque part lui-même directement.

Le seul responsable du conflit est l’état voir nos deux états de deux côtés : la Mauritanie et le Sénégal, qu’on le veut ou non, c’est ça la vérité. Pourquoi alors certains s’acharnent à montrer du doigt les communautés inlassablement? Chaque individu est responsable de ces actes et faits comment cela peut engager la responsabilité d’une appartenance communautaire ?

On ne cherche même plus l’origine, les causes du conflit 1989 ni les vrais responsables coupables mais certains se contentent de montrer du doigt les communautés comme si l’état ou nos états n’existaient pas donc il y a bien aiguille sous la roche quelque part devant le complexe communautaire.

En plus personne ne demande à Baabal Maal de se battre à notre place, d’ailleurs on sait qu’il n’a pas le culot de le faire alors nous lui disions et c’est notre droit le plus absolu, s’il n’est pas capable de soutenir les victimes des horreurs des régimes totalitaires militaires en Mauritanie au moins qu’il ne vient pas mettre sa voix et sa popularité au service de nos bourreaux, si cela irrite, tant pis.

Diko hanoune