Le célèbre importateur de riz, Moustapha Tall, à la Barre du tribunal pour usage de faux

Le célèbre importateur de riz, Moustapha Tall (photo) ne va pas échapper à un procès. Le tribunal correctionnel de Dakar a rejeté l’exception de nullité soulevée par le conseil d’un de ses coprévenus et a renvoyé le procès au 7 juillet prochain. Moustapha Tall est attrait pour faux et usage de faux en écriture privée de commerce et tentative d’escroquerie portant sur la somme de 23,5 millions. L’importateur est poursuivi en même temps que les nommés Momar Sylla et Sidy Sylla. Ce dernier est attrait à la barre pour abus de confiance portant sur 3 122 batteries de moteur de scooter. Et c’est l’avocat qui avait soulevé l’exception selon laquelle son client fait déjà l’objet d’une condamnation au civil pour la même affaire. Selon Me Dia, Sidy Sylla a été condamné le 13 mai 2014 à restituer les batteries. Tout comme le représentant du parquet, le conseil de la partie civile a demandé que l’exception soit déclarée irrecevable. Parce que, selon Me Abdoul Gningue, la procédure évoquée par son confrère n’a rien à voir avec les faits. Ceci d’autant qu’il s’agissait de batteries de camion et non de scooter.