Le Bourgeois Coulibaly « Touré » échappe à la prison par la médiation…C’est le monsieur de Madame Mimi

Samedi dernier, M. Coulibaly, l’époux de Aminata Touré, ex-Premier ministre, a eu, à hauteur du Salon d’honneur de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, un comportement qui a failli lui ouvrir grandement les portes de la prison. Des faits tels que relatés par le journal Libération dans sa parution de ce lundi 14 décembre 2015, il est apparu que ce jour-là, le mari de Mimi Touré s’est présenté au Salon d’honneur pour garer son véhicule avant d’embarquer. Le gendarme en service lui a fait savoir respectueusement que cela ne pouvait pas se faire en raison de nouvelles consignes de sécurité. Là, poursuit la source, le mari de l’ex-Pm lui fait comprendre qu’il dispose d’un passeport diplomatique. Le gendarme lui affirme que le document lui donne effectivement le droit de passer par le salon d’honneur et non de garer son véhicule dans le parking. C’est alors que M. Coulibaly a vu rouge et a lancé au gendarme. « Vous savez qui je suis. Je suis l’époux de Aminata Touré ». Le gendarme lui répond : « Je ne sais pas qui vous êtes et il y’a beaucoup de personne répondant au nom de Aminata Touré au Sénégal. Je ne connais pas de Aminata Touré ».

Sur ce, l’époux de Mimi Touré, dans tous ses états, lance : « Vous ne connaissez pas Aminata Touré dit Mimi?? ». « Non », lui répond l’homme en bleu. Monsieur Coulibaly de balancer en direction du gendarme : « Vous êtes un ignorant?! ».

L’outrage étant clair, le gendarme n’a pas hésité à interpeller l’époux de Aminata Touré. Mais, chanceux, ce denier a été libéré suite à une médiation sur fond de pressions tous azimuts, indique Libération non sans noter que pour moins que ça, des citoyens « “ordinaires »” ont été jetés en prison.

2 Comments

  1. Sacré M. Coulibaly qui se permet d’ignorer la loi tout en décrétant que nul n’est censé ignoré sa femme!

  2. Si celà se passait dans un pays comme l’ Allemagne, même pour moins que ça, la justice aurait fait son chemin jusqu’ au bout, et l’ affaire ferait les gros-titres de la presse… pas de pardon, surtout pour les privilégiés qui doivent se comporter exemplairement!!!
    Si l’ on tend vers la construction d’ une société juste, disciplinée et viable pour tous, aucun comportement incorrect, de qui que ce soit, ne doit être laissé passer sans sanction!!! Car, celà peut servir d’ exemple à TOUS, dans l’ intérêt de la communauté toute entière…

Les commentaires sont fermés.