Le Baol se braque contre Macky Sall et les presse du Palais : « Si le pouvoir touche à un seul cheveu de Aïda Mbodj… »

Réagissant à ce que l’on peut appeler la manipulation de la presse du Palais qui cherche à neutraliser un adversaire, le collectif des jeunes du baol s’érige en défenseur de la mairesse Aida Mbodji. En effet, dans la presse de ce mercredi 11 novembre, les détracteurs du maire cherchent à noyer Aida Mbodji qui aurait commis des maladresses dans sa gestion au ministère de la Femme, de la Famille et de la Solidarité nationale du temps d’Abdoulaye Wade. On lui reprocherait d’avoir trempé dans un scandale de riz, de lait en poudre et de sucre. Des denrées de première nécessité qui auraient été détournées de leur destination initiale et distribuées… à sa famille. Il se dit même que l’État aurait des preuves. Des tentatives pour museler un adversaire coriace appelée la lionne du Baol pour sa bravoure et son courage. Ce qui fait dire au collectif des jeunes du Baol que le pouvoir perd son temps à vouloir faire peur à Aida Mbodji. Quant à la presse du palais à qui on fait jouer le rôle de délatrice, le collectif lui demande d’assumer et d’avoir le courage de ne pas conjuguer ses verbes au conditionnel. Si bien sûr leurs commanditaires sont sûrs de leurs accusations portées sur l’ancienne ministre de Me Wade. Ce collectif dit être prêt à combattre le pouvoir s’il touche à un seul cheveu de la mairesse qui a battu tous les lieutenants du Président Macky Sall lors des élections locales-

Abdou Khadre Seck pour baolinfo.net