Le 1er adjoint au maire de Mbacké et trois autres individus en prison

Le premier adjoint au maire de Mbacké, Mody Sow est trempé dans une affaire de falsification d’un document d’état-civil aux fins de disculper un certain Elimane Cissé, prévenu de viol sur mineure. Mody Sow, Elimane Cissé et deux autres individus sont ainsi poursuivis pour faux et usage de faux d’un document administratif. A l’origine de cette affaire qui secoue l’administration municipale de Mbacké et qui alimente toutes les discussions dans la ville, un cas de viol sur une mineure pour lequel Elimane Cissé a été attrait en justice. L’affaire ayant atterri sur la table du procureur, des proches de M. Cissé ont tenté de prendre les devants en procurant au jeune homme un document d’état civil qui prouverait qu’il était mineur au moment des faits. Selon certaines sources, c’est là que le 1er adjoint au maire Mody Sow, Elimane Cissé et deux autres intermédiaires sont entrés en jeu pour faciliter la production de l’acte d’état civil. Leur manœuvre a été mise à nu et portée à l’attention du procureur de Mbacké, qui s’est saisi du dossier. Ainsi, ils ont été arrêtés et déférés, après enquête. Ils viennent de passer leur première nuit à la prison de Mbacké, en attendant leur procès.