L’artiste Baba Maal s’engage: Une « caravane de mobilisation sociale et économique » à partir de lundi

L’artiste-musicien Baaba Maal sera du 24 octobre au 2 novembre en ‘’caravane de mobilisation sociale et économique’’ en direction des cellules du Mouvement NANN-K, sur l’axe Dakar-Podor (le long de la route nationale N°2).

‘’C’est une tournée dont l’objectif est d’aider ces populations à monter des coopératives, à se prendre en charge, à utiliser les acquis (terres, fleuve, mer, etc.) et à les connecter avec les investisseurs qui sont intéressés’’, a-t-il dit, précisant que cette première partie sera prolongée par une seconde, prévue en janvier-février dans les zones Centre, Est et Sud du Sénégal.

Baaba Maal a dit qu’il ‘’n’est pas normal qu’on ait de vastes étendues de terres, des cours d’eau, des bras valides et qu’on ne puisse pas se développer’’. Cette première étape ‘’va amener le mouvement NANN-K à aller rencontrer les populations qui y ont adhéré depuis son lancement il y a un peu plus d’un an’’, a-t-il indiqué.

Selon lui, des milliers de personnes ont adhéré via Internet : des individualités qui sont dans l’agriculture, l’élevage et la pêche, avec des sections montées à Dakar, en Casamance, au Sénégal oriental, dans le Ferlo, le Djolof, au Fouta, etc.

‘’On écourtera les populations, pour voir avec elles quelles sont leurs priorités et comment les accompagner, a expliqué l’artiste. Dès le début, j’ai dit que ce n’est pas de l’argent que Baaba Maal va sortir de sa poche. Nous allons nous appuyer sur les coopératives. Certains de nos partenaires font partie de ceux qui ont aidé à monter ces coopératives. Comme elles sont très bien structurées, c’est la meilleure solution.’’

Il a dit que le mouvement va aussi travailler avec les élus et responsables des collectivités locales, les gouvernements, investisseurs et bonnes volontés qui sont prêts à les accompagner. Il a en outre relevé que cette caravane ne concerne pas seulement des projets, mais aussi des actions de développement en cours. Il s’agit, notamment, de 50 hectares de terres déjà mis en valeur à Podor, où un forum est prévu dans le programme.

SOURCES APS