Le père fondateur de l’APR Moustapha Niasse dit taphisco veut mourir dans la politique…

Actuel président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse n’ambitionne pas de quitter le monde politique pour se consacrer à autre chose. A la question de savoir si le référendum dernier était sa dernière campagne, le leader de l’Alliance des forces de progrès (Afp) n’a pas fait dans la dentelle. Il a confié, dans les colonnes du journal Le Soleil de ce vendredi 1er avril 2016 qu’il s’activera dans la politique tant qu’il lui restera un peu de souffle dans les poumons.

« Dieu seul sait. C’est quoi la dernière campagne ? Il n’y a que Dieu qui décide. Je partage le même parti politique que mon aîné Madieyna Diouf. Il est encore actif. Pourtant, il est mon aîné à l’université, dans la vie professionnelle, car il a été fonctionnaire avant moi. Nous sommes plus d’attaque que jamais. Nous ne renonçons pas à l’action que nous avons conçue et que nous essayons de mener au service de notre pays. Je vais continuer à faire la politique jusqu’au moment où il me restera un dernier souffle. Je ne peux pas vous dire que je pars. Non ! Par contre, nous sommes fiers de voir qu’une jeune génération de leaders dont Macky Sall est le prototype expressif et total, est en train de prendre la relève de la gestion des responsabilités de notre pays», s’est-il félicité.

« Etant dans le même camp que lui, nous allons l’aider et l’accompagner, ce qui n’est d’ailleurs pas nécessaire. Il me reste encore un minimum d’énergie et je vais continuer à servir mon pays. Je ne me retire donc pas de la vie politique. Mieux, je ne démissionne pas non plus, parce que je ne veux pas qu’on me mette dans un état d’hibernation, de congélateur de vieux politiciens. Nous restons ce que nous sommes. Nous allons continuer à travailler pour épauler le Président de la République. Quand je parle de retraite politique, ce n’est pas un retrait ni physique ou professionnel. Nous encourageons les jeunes. Parce que, tant qu’il y aura des jeunes politiciens de qualité comme le président Macky Sall qui respecte l’éthique et la morale, nous serons à côté d’eux, sans rien leur demander»,  a-t-il confié à nos confrères du quotidien national.