L’APR de Touba entre bastonnade et plaintes…Une femme battue pour avoir prononcé le nom de Moustapha Cissé Lô

L’alliance pour la République (Apr) est loin de connaître la paix à Touba. Le camp du député Moustapha Cissé Lo et la tendance favorable à son collègue Abdou Lahad Seck rivalisent de plaintes à la gendarmerie. Après la plainte déposée avant-hier Modou Fall Kalla (partisan de Moustapha Cissé Lo) contre deux gardes du corps du député Abdoul Lahad Seck, la dame Khady Guèye a répliqué hier. Proche de Abdou Lahad Seck, la dame a saisi la gendarmerie d’une plainte contre Modou Fall Kalla pour coups et blessures occasionnant une indisponibilité temporaire de travail (Itt) de 10 jours. Selon nos sources, Khady Guèye a été auditionnée hier par les éléments de la gendarmerie de Touba. Elle est convoquée à nouveau aujourd’hui à l’instar des témoins. Khady Guèye, Modou Fall Kalla et les témoins feront tous face aux enquêteurs lundi prochain.
Contactée au téléphone par nos confrères de l’As après son audition, Khady Guèye soutient qu’elle a été battue par son bourreau parce qu’elle a juste prononcé le nom de Moustapha Cissé Lo. Pourtant à l’en croire, elle ne disait rien de mal du deuxième vice-président de L’Assemblée nationale. Se sentant humiliée, Khady Guèye ne compte pas retirer sa plainte, malgré les tentatives de médiations entreprises par quelques bonnes volontés comme le député Abdou Lahad Seck. Ce qui l’a poussée à adopter cette posture, c’est la plainte de son bourreau contre Oumar Ka (garde du corps de son mentor) et les insanités dont il l’abreuvée. Selon Khady Guèye, Oumar Ka n’a même pas pris part à la bagarre, il s’est juste contenté de les séparer lorsqu’ils en sont venus aux mains. Elle appelle les partisans de Moustapha Cissé Lo à cesser la violence.