L’ancien président de la BAD nommé Haut représentant pour le Fonds de…

L’ancien Président de la Banque africaine de développement, Donald Kaberuka, a été nommé par la Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA) Dr Nkosazana Dlamini-Zuma, au poste de Haut représentant pour le Fonds de la paix de l’UA, a-t-on appris, mercredi, auprès de l’institution panafricaine.

Une note d’information de l’UA rappelle que lors de sa réunion du 26 septembre dernier, à New York, au niveau des chefs d’État et de gouvernement, le Conseil de paix et de sécurité a exprimé son soutien à l’initiative de la Présidente de la Commission de nommer un Haut Représentant pour le Fonds de la paix, dont le mandat comprendrait la mobilisation de ressources additionnelles pour les activités liées à la paix et à la sécurité, et l’a priée d’accélérer cette nomination.

La Présidente de la Commission, à travers la nomination du Dr. Kaberuka, envoie un signal fort à la communauté internationale sur l’engagement de l’UA à travailler à la recherche de mécanismes pour un financement durable, prévisible et flexible en appui aux opérations de paix conduites par l’UA, tel qu’exprimé dans la Position africaine commune sur le Rapport du Groupe indépendant de haut niveau sur les opérations de paix des Nations unies (HIPPO) et le Rapport subséquent du Secrétaire général des Nations unies .

Ce rapport est intitulé «l’avenir des opérations de paix des Nations unies: mise en œuvre des recommandations du Groupe indépendant de haut niveau sur les opérations de paix».

Donald Kaberuka, économiste et ancien Ministre des Finances du Rwanda, était jusqu’à récemment le Président du Groupe de la Banque africaine de développement et Président du Conseil d’administration.
M. Kaberuka est actuellement membre du Conseil d’administration du Forum économique mondial, de l’Institut Mandela (Minds) et de la Fondation Mo Ibrahim.

Il est également professeur au Centre pour le leadership public de l’Institut Kennedy pour l’administration publique. M. Kaberuka apportera à l’UA ses connaissances appréciées à travers le monde sur le financement du développement, ainsi que son dévouement reconnu à l’Afrique.