L’affaire Tamsir Jupiter se complique…La victime pose problème

Le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar a renvoyé, hier, l’affaire Tamsir Jupiter Ndiaye jusqu’au 21 juillet prochain, sur demande de l’avocat de la défense. La robe noire a sollicité la production du relevé d’écrou du mineur K. Sy, pour mieux connaitre son passé pénal.
Le procès Tamsir Jupiter Ndiaye a été encore renvoyé, hier, jusqu’au 21 juillet prochain. Il faut rappeler que le premier renvoi avait été motivé pour la production de l’acte d’état civil de K. Sy, qui serait un mineur. Mais pour ce deuxième renvoi, c’est l’avocat de la défense lui-même qui a sollicité à ce que la date de l’audience soit repoussée. Selon la robe noire, la minorité de ce garçon pose problème. Alors que, dit-il, K. Sy est connu par les services de la police. Il a eu à purger une peine au niveau du camp pénal et à Rebeuss. Suffisant pour que l’avocat doute de son statut de mineur. «C’est comme si on voulait substituer cette procédure à la vraie procédure. Cette personne ne peut pas être aujourd’hui majeure et demain mineure dans une autre procédure, parce qu’il y’a, en face, Jupiter», a dit Me Khoureichi Bâ. A l’en croire, le prévenu est totalement innocent, raison pour laquelle il le défend. Toutefois, la robe noire a sollicité le renvoi pour la production du relevé d’écrou du mineur pour mieux savoir son passé pénal. Le juge accédera à la demande, avant de renvoyer l’affaire jusqu’au 21 juillet prochain. Ainsi, Tamsir Jupiter Ndiaye, habillé d’un boubou traditionnel gris, hier, va-t-il passer la Korité derrière les barreaux, en attendant son jugement.