L’affaire Omar Sarr n’est pas encore fini…Il retourne au tribunal

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar a statué, hier, sur la demande d’annulation de la procédure contre le Secrétaire général national adjoint du PDS, Oumar Sarr. Et c’est jeudi prochain que le député sera fixé sur son sort. Cependant, il faut d’ores et déjà préciser que si le juge suit le réquisitoire du parquet, les conseils de la défense ne vont pas obtenir gain de cause et leur client pourrait être renvoyé devant une juridiction pénale pour être jugé. Ce, dans la mesure où le représentant du parquet s’est nettement opposé à cette demande d’annulation de la procédure. Il a purement et simplement demandé de rejeter la demande des avocats d’Oumar Sarr. Pour lui, la procédure doit se poursuivre car on est en matière de flagrant délit. Aussi, souligne-t-il: « En dépit de son statut de député, Oumar Sarr n’est pas au-dessus de la constitution ». Pour rappel, les conseils d’Oumar Sarr ont introduit un recours aux fins d’annulation de la procédure contre leur client car, selon eux, Oumar Sarr est député et que c’est en pleine période des plénières que les faits ont eu lieu. « La procédure montée à cette période ne saurait prospérer », argumentent-ils. La Chambre d’accusation rendra sa décision le 24 mars prochain. Mais si la juridiction de recours suit le Parquet général, la procédure contre Oumar Sarr sera poursuivie.