L’affaire Lamine Diack commence par un juge Français…Puis c’est la presse française qui le massacre…

Le jeudi 5 novembre dernier, président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack (82 ans) a été mis en examen à Paris pour corruption passive et blanchiment aggravé. Son conseiller juridique, l’avocat Habib Cissé, 44 ans, a également été mis en examen, uniquement pour corruption passive, tout comme le médecin français Gabriel Dollé, qui était en charge de la lutte antidopage à l’IAAF jusqu’à fin 2014.
Et ceci tout juste trois après le départ volontaire de Lamine Diack de la tête de l’IAAF…
Mais la question que ces médias français, prompts à vulgariser l’info du nègre Lamine Diack et taire celle de leur compatriote Michel Platini, ne se posent pas est celle-ci : Pourquoi Lamine Diack a-t-il quitté volontairement la tête de l’IAAF ?
Et pourtant il aurait pu y rester jusqu’à ce mort s’en suive comme ce fut le cas de son prédécesseur Primo Nébiolo mort d’une attaque cardiaque en pleine fonction
Mais Lamine Diack, ce nègre qui croit au monde sportif et qui a géré pendant 16 ans l’athlétisme mondiale, accepte de se retirer au profit des jeunes…Et moins de 90 jours après son départ, on l’accuse de blanchiment aggravé…
Qu’est-ce qu’un blanchiment d’argent ?
Le blanchiment d’argent est un élément des techniques de la criminalité financière. C’est l’action de dissimuler la provenance d’argent acquis de manière illégale (spéculations illégales, activités mafieuses, trafic de drogue, d’armes, extorsion, corruption, fraude fiscale…) afin de le réinvestir dans des activités légales (par exemple la construction immobilière…).
Lamine Diack a blanchi quoi ?
Il a pris quoi ? où ? Quand ? Et comment ? Pour le réinvestir où ?…On vous dira toujours que c’est le secret de l’instruction, donc on n’en parle pas. Mais Platini aussi c’était le secret de l’Instruction, mais le Premier ministre Français s’est mis à ses côtés et l’a défendu publiquement.
Quel secret ? Lamine Diack n’est pas un mafieux. Il n’est pas un trafiquant de drogue. Et tout le Sénégal sait qu’il est incorruptible. Comment un homme qui voit le prince Albert de Monaco, le premier ministre japonais, le président Russe et tous les président africain, va-t-il se comporter comme un mafieux ou un vendeur de drogue ?
Voici ce que la presse française veut nous faire croire…Tout simplement parce Lamine Diack est un nègre qui n’est pas Français comme ces blancs, Sepp Blatter, Havelange tous accusés de corruption.
Blatter a démissionné parce qu’il n’est pas français. Havelange a démissionné parce qu’il n’est pas français. Lamine Diack aussi vient de démissionner du CIO.
Mais Platini le français ne démissionne pas…Allez-y savoir pourquoi ?
Penda Sow pour xibaaru.com

3 Comments

  1. SI LA PRESSE FRANCAISE LE MASSACRE ,LA PRESSE SENEGALAISE ET AFRICAINE DOIVENT LE DEFENDRE

  2. Défendre pour défendre notre concitoyen, nous devons être prudents sur les termes de l’accusation. On ne dit pas explicitement que MR Diack a agi directement mais moralement il est concerné par les faits de ses enfants et de son conseiller dont il est responsable du fait qu’ils sont par sa seule volonté. Si vous avez bien lu le rapport de l’AMA par respect à la présomption d’innocence il n’ont rien du Président. Soyons prudents et laissons faire la justice. Wassalam…

Les commentaires sont fermés.