L’Acte 3 plonge la Santé dans une grève totale…Eva Marie Coll Seck n’y est pour rien

Ce n’est vraiment pas la faute de la bonne Dame ministre de la Sanbté si les syndicats décrètent deux jours de grève à partir de ce matin. C’est l’acte 3 de Macky et de son Gourou Ismaïla Madior Fall qui est passé par là…
Le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) déterre la hache de guerre contre l’Etat. Mbaye Paye et ses camarades s’acheminent tout droit vers une nouvelle grève totale le mardi 28 et le mercredi 29 juillet 2015. Réuni en séance extraordinaire ce 26 juillet 2015 pour apprécier le niveau d’exécution du protocole d’accord signé le 31 mars 2014 avec le gouvernement du Sénégal et l’effectivité de l’Acte III de la décentralisation, le bureau exécutif national du Sames a tenu à rappeler : «plusieurs réunions ont été tenues avec les autorités qui ont eu à entreprendre des médiations entre le gouvernement du Sénégal et les médecins du Sames». Mais, note-t-il, «aujourd’hui, force est de constater, malgré la bonne volonté de ces derniers, le gouvernement persiste dans sa mauvaise volonté concernant l’application du protocole d’accord». A cette «situation délétère», ledit syndicat ajoute, pour le dénoncer dans un communiqué diffusé hier, «le comportement malveillant de certains maires dans l’application de l’Acte III de la décentralisation concernant la compétence santé». Mbaye Paye & Cie accusent : «En effet, ces maires profitent de la mise en œuvre de cet Acte III pour procéder au licenciement abusif et à la rétrogradation de certains médecins». Il s’agit là d’«un acte intolérable que le Sames ne saurait accepter» et tient en conséquence «le gouvernement comme seul responsable de la situation» qui va découler de la grève totale, le mardi 28 et le mercredi 29 juillet 2015, qui marque le début de son plan d’actions.