L’accusé principal du meurtre du journaliste français, est mort ce dimanche

Michel Légré, ex-beau-frère de Simone Gbagbo, principal accusé, dans l’affaire de l’enlèvement du journaliste franco-canadien, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites d’une crise cardiaque, a-t-on appris, dimanche matin de source familiale.
Michel Légré, chef de la sécurité de Laurent Gbagbo, alors leader de l’opposition ivoirienne des années 90, s’était uni avec l’une des sœurs de son épouse Simone Ehivet peu avant l’ascension de M. Gbagbo à la magistrature suprême de son pays en 2000.

Le défunt est le principal accusé dans l’enlèvement du journaliste franco -canadien Guy André Kieffer, le 17 avril 2004 devant un supermarché de la capitale économique ivoirienne.
Incarcéré en mai 2004 pour  »complicité d’enlèvement, séquestration et assassinat » à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), Michel Légré avait été mis en liberté provisoire en octobre 2005 après sa mise en examen, un an plus tôt, par le juge français Patrick Ramaël, en charge de  »l’affaire Kieffer ».