La zone frontalière Kaolack-Gambie prise d’assaut par les partisans de Macky pour une réélection au premier tour

Les responsables du Mouvement Alternance Générationnelle (AG/JOTNA), viennent de boucler une tournée politique très fructueuse dans la zone frontalière de la région de Kaolack-Gambie. Convaincu qu’un second mandat présidentiel pour leur allié, leader de l’Alliance pour la République (APR) au sein de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, Macky SALL, ne se décrète pas, le secrétaire exécutif du Mouvement AG/JOTNA, El Hadj Daniel So, à la tête d’une forte délégation dudit Mouvement a sillonné la commune de Kaolack avant que leur cortège ne mette le Cap sur les localités voisines de la frontière entre le Sénégal et la Gambie. Les responsables du Mouvement AG/JOTNA ont ainsi tenu un meeting à Keur Tamba, située à quelques 300 mètres de la Gambie, dans la commune de Prokhane, département de Nioro. C’est un long cortège qui s’est immobilisé sur la place publique de Keur-Tamba, devant la grande mosquée où le secrétaire exécutif du Mouvement AG/JOTNA, El Hadj Daniel SO, a animé un grand meeting, mobilisant la quasi-totalité des ménages. Activité de massification et d’animation au niveau de la base politique du camp présidentiel avec comme objectif, la réélection du président, Macky SALL, cette manifestation politique a servi de tribune aux alliés du Chef de l’Etat pour dispenser un véritable cours magistral sur le Plan Sénégal Emergent (PSE) et les différentes réalisations depuis la seconde alternance en 2012.
Accueillie par l’Imam de la Grande mosquée de Keur-Tamba, El Mbaye SOKHNA, au nom du guide religieux de la localité, Serigne Barham DIOUF, chef religieux de la zone, la délégation D’AG/JOTNA a eu droit à une écoute exceptionnelle. «Nous allons vous accompagner dans votre volonté de réélire le président, Macky SALL, qui a été choisi par Dieu pour diriger le Sénégal», a indiqué l’Imam Mbaye SOKHNA, engageant ainsi toute la communauté de Keur-Tamba dont les différentes composantes (Association de jeunes, Groupements de femmes, et personnalités religieuses) ont exposé les doléances de leur cité pour que le Mouvement AG/JOTNA, soit leur avocat auprès du président de la République, Macky SALL.
El Hadj Daniel SO Secrétaire exécutif d’AG / JOTNA